Royaumes mythiques, empires et dynasties aux richesses éblouissantes, beauté et pureté des paysages. Pour sa quatrième édition, le Printemps culturel invite la population neuchâteloise à découvrir le Sahel et son histoire millénaire. Une région longtemps assignée à la périphérie du monde, qui se trouve aujourd’hui au cœur d’enjeux géopolitiques et économiques majeurs.

Du 20 mars au 21 juin, le Printemps Culturel Neuchâtel invite la population neuchâteloise à découvrir les civilisations sahéliennes longtemps occultées et laissées en marge des réflexions et du devenir du monde ; une invitation à se plonger dans l’histoire, la culture et l’actualité de pays confrontés aujourd’hui à des crises environnementales, démographiques, sécuritaires et institutionnelles, à la fois si proches et si lointains : le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Tchad, le Soudan mais aussi la région à l’extrême nord du Cameroun. 

Avec une programmation éclectique, pluridisciplinaire et pour tous publics, les acteurs culturels neuchâtelois souhaitent rééquilibrer les regards, favoriser d’autres histoires et laisser entendre d’autres visions. À l’affiche, des conférencier-ère-s d’ici et d’ailleurs témoigneront, et échangeront avec le public pour nourrir un dialogue interculturel en phase avec la tradition d’ouverture du canton de Neuchâtel : les écrivain.e.s Léonora Miano, Djaili Amadou Amal ou encore Nétonon Noël Ndjékéry, la professeure Christine Le Quellec-Cottier, le professeur et historien Pap Ndiaye, l’architecte Francis Kéré, l’archéologue et préhistorien Matthieu Honegger, les professeur.e.s André Chapatte, Jean-François Bayart, Armelle Choplin, Etienne Piguet et bien d’autres apporteront au grand public les clés de compréhension d’une région à la fois multiple et complexe.

Le comité du Printemps Culturel Neuchâtel
Zahra Banisadr
Agnès Barrelet
Micheline Centlivres
Pierre Centlivres
Jacques Forster
Simone Forster
Janine Perret Sgualdo
Loris Petris
Nathalie Randin von allmen
Janique Tissot