10 juin, 20h15
Musée d’ethnographie, Neuchâtel

Table ronde

Quelle place pour les musées nationaux des pays sahéliens dans la culture de demain ?

Table ronde animée par Olivier Schinz (MEN), avec Rasmata Sawadogo, directrice du Musée national du Burkina Faso ; Daouda Keita, directeur du Musée national du Mali ; Mamadou Hadiya Kane, directeur du Musée national de Mauritanie.

En Europe, les musées d’ethnographie affrontent aujourd’hui deux questions centrales: celle de la décolonisation des regards et celle de la restitution de biens qui ont parfois été acquis dans des contextes problématiques. Mais de quelle manière ces débats résonnent-ils au Sahel ? Trois directeurs d’institutions culturelles africaines viennent débattre de ces questions et réfléchir à l’élaboration de nouvelles pratiques de collaboration.

Table ronde ani­mée par Oli­vier Schinz (MEN), avec Ras­ma­ta Sawa­do­go, direc­trice du Musée natio­nal du Bur­ki­na Faso ; Daou­da Kei­ta, direc­teur du Musée natio­nal du Mali ; Mama­dou Hadiya Kane, direc­teur du Musée natio­nal de Mauritanie

En Europe, les musées d’ethnographie affrontent aujourd’hui deux ques­tions cen­trales : celle de la déco­lo­ni­sa­tion des regards et celle de la res­ti­tu­tion de biens qui ont par­fois été acquis dans des contextes pro­blé­ma­tiques. Mais de quelle manière ces débats résonnent-ils au Sahel ? Trois direc­teurs d’institutions cultu­relles afri­caines viennent débattre de ces ques­tions et réflé­chir à l’élaboration de nou­velles pra­tiques de collaboration.

Entrée libre – en partenariat avec la SAMEN et la Fondation Grünbaum. Nombre de places limitées, réservation conseillée: 032 717 85 60 ou reception.men@ne.ch